57 % des entreprises déclarent manquer de personnes qualifiées pour croître selon une étude de la BPI France Le Lab

Pour réaliser l’étude « Attirer les talents dans les PME et les ETI » les auteurs ont enquêté auprès de 2 000 dirigeants de PME et ETI (Entreprise de plus de 250 et 4999 salariés. 57 % d’entre eux disent manquer de talent pour croitre.

Dans leur vision les talents sont des salariés compétents et engagés, se fondent dans le collectif et constituent une force de propositions. L’enjeu est donc majeur pour ces entreprises qui reconnaissent à 83 % rencontrer des difficultés lors du recrutement et à 42 % avouent être souvent confrontées à la fuite de compétences clés.

Les 4 raisons qui expliqueraient selon l’enquête les difficultés de recrutement ?

L’implantation géographique de l’entreprise

37 % des PME et ETI interrogées considèrent que leur implantation géographique et/ou leur bassin d’emploi constituent un handicap majeur sur le plan RH. C’est d’ailleurs le défi des années à venir pour les territoires. Les dirigeants de PME et ETI font le même constat. Suivant les territoires, ils sont confrontés à un manque de personnels formés dans la région, leur entreprise est mal desservie par les transports ou simplement hors des mégalopoles.

Le manque de compétences

72 % des difficultés de recrutement des PME et ETI concernent des profils opérationnels (techniciens, ouvriers, chauffeurs…) et 41 % des profils commerciaux. Certaines compétences sont difficiles à trouver sur le marché du travail, particulièrement dans les métiers manuels et techniques

La concurrence face aux grandes entreprises

Les PME, les ETI à un degré bien moindre ne peuvent pas rivaliser avec les grandes entreprises en terme d’avantages (salaires, conditions de travail, avantages sociaux). Beaucoup de dirigeants de PME ont le sentiment de ne pas pouvoir accéder aux meilleurs profils.

L’absence de fonction RH

En-dessous de 50 salariés, peu de PME ont un responsable RH (RRH) ou des process de recrutement formalisés. Le recrutement est souvent plus subi qu’anticipé.

 Cinq solutions pour remédier à ces difficultés de recrutement  ?

 L’étude propose 5 mesures

  • Trois mesures au niveau de l’entreprise (mise en place d’une stratégie RH, renforcer le management de l’entreprise, développer une marque employeur)
  • Deux mesures collectives (changer le regard des jeunes diplômés sur la PME, créer des labels employeurs collectifs).

 

Suivez-nous, partagez 😉