Des proximités pour innover (André TORRE -Grand Témoin JEA- & Alain RALLET)

Résumé pour comprendre les enjeux de la 10ème édition de la Journée de l’Economie Aquitaine :

« L’ouvrage met d’emblée en doute l’idée selon laquelle la proximité géographique entre acteurs constituerait une condition cruciale, voire incontournable pour favoriser l’innovation et la compétitivité d’un territoire. »

« La co-localisation au sein d’un même territoire peut favoriser les interactions et les collaborations entre les différents acteurs de l’innovation
(firmes, universités, centres de recherche, financeurs…). Mais elle ne constitue ni une
condition suffisante, ni même parfois une condition nécessaire. »

« D’une part, la proximité géographique seule ne garantit en rien le développement de relations bénéfiques à l’innovation.[…] D’autre part, pour qu’elle puisse constituer un vecteur effectif d’interactions favorables à l’innovation, la proximité géographique nécessite, parallèlement, une proximité institutionnelle (partager un même référentiel de règles et de normes de comportement) et une proximité cognitive (partager au moins partiellement des champs de connaissances et des outils de communication communs ou connectés). »

Suites de ce résumé : Des proximités pour innover

Suivez-nous, partagez 😉