Cadrage de la journée

Face à la compétition mondiale, quelles coopérations pour les entreprises en Aquitaine ?

C’est à cette question que vont s’efforcer de répondre les participants à la 8° Journée de l’Economie Aquitaine, un rendez-vous qui rassemble chaque année plus de 500 décideurs économiques autour d’un thème majeur (l’Economie Verte en 2010, Rebondir face à la crise en 2009,…).

En choisissant comme thème des débats « Compétition mondiale, Coopérations locales », il s’agira d’explorer les dynamiques et les stratégies pour les entreprises et les territoires en Aquitaine.

La crise, l’actualité internationale et son « effet papillon » encouragent les entreprises à innover et à imaginer des solutions nouvelles. Nouer des alliances, mettre en œuvre des coopérations locales, régionales voire internationales, font partie des réponses. Mais comment s’assurer de leur réussite ? Quels en sont les facteurs clés qui la conditionnent ?

L’originalité de cette journée : une dynamique participative. Les inscrits aux ateliers du matin apporteront leurs contributions et leurs témoignages dans le cadre de travaux « en ruche » autour de quelques interrogations :

  • Quel terreau pour faire germer des coopérations locales ?
  • Les alliances, un facteur de compétitivité ou non ?
  • Quelle organisation sociale au service d’une coopération performante ?

Les conclusions seront débattues en plénière l’après-midi  autour d’une table ronde centrée sur les clés de la réussite de la « coopétition* » en Aquitaine à l’échelle des euro-régions (avec les témoignages d’autres régions européennes : Pays basque espagnol, land de Hesse, Emilie Romagne,…).

 

* La coopétition est un néologisme né de l’association des termes coopération et compétition.

 ILS NOUS ONT DIT :

 La notion de coopération recouvre de nombreux questionnements et soulève des avis divergents, voici quelques opinions que nous avons recueillis:

  • « On va être plus compétitif et concurrentiel » ;
  • « La coopération n’est pas un long fleuve tranquille » ;
  • « Cela va accroître les interactions entre les acteurs de l’innovation (entreprises, centres universitaires et/ou de recherche…) » ;
  • « Dans mon secteur ça fait 10 ans que l’on essaye de coopérer mais on n’y arrive pas ! » ;
  • « Il faut renforcer les partenariats au sein de projets collaboratifs de R&D » ;
  • « La coopération ne permet pas de valoriser les ressources locales » ;
  • « Faire émerger des pôles capables de s’imposer sur des marchés mondiaux » ;
  •  « Coopérer avec l’extérieur, c’est d’abord un management coopératif en interne » ;
  • « Avant d’avoir des labels et des critères, il faut que les gens aient la volonté de travailler ensemble » ;
  • « Le monde est de plus en plus complexe, il faut s’associer pour faire quelque chose. » ;
  •   « La coopération n’est pas naturelle, il faut l’aider à éclore »

 Pistes de réflexion:

 Les évènements internationaux de ces derniers temps (Printemps Arabe, crise nucléaire au Japon, politique énergétique, volatilité du prix des matières premières, crise financière…)ont des conséquences sur la production des entreprises situées à plusieurs milliers de kilomètres et aucun territoire n’est épargné par la mondialisation.

 Dès lors et pour faire face à ses nouveaux enjeux, le thème de cette 8ème édition « Compétition mondiale, coopérations locales » a pour objectif de faire réfléchir l’ensemble des participants de la Journée de l’Economie Aquitaine sur différents aspects :

  • Quelle organisation les acteurs locaux doivent-ils mettre en place pour accompagner les entreprises dans le cadre de la  mondialisation ?
  • Comment les entreprises s’organisent-elles pour y faire face (grappes d’entreprises, clusters, alliances, clubs d’entreprises, pôles de compétitivité…) ?
  • Quels appuis sont apportés par les corps intermédiaires ?
  • Comment aider les entreprises, notamment les PME, à sauvegarder ou conquérir des parts de marché ?
  • De quels atouts l’Aquitaine bénéficie dans ce nouveau contexte ?
  • Quelles nouvelles méthodes peuvent être développées pour que les territoires aquitains et les entreprises puissent mieux faire face à ces nouveaux défis ?

Des témoignages d’entreprises, d’alliances et d’experts permettront d’illustrer ces différentes problématiques.

Suivez-nous, partagez 😉